Débuts à Chicago de la "SOUL TRAIN"....

Les années «Soul Train» 1970 - 2006

Emission TV animée par Don Cornelius...

Sourire

Les années «Soul Train»

Histoire

Débuts à Chicago

À la fin des années 1960, la chaîne de télévision WCIU-TV, qui émet dans la région de Chicago et propose des programmes s'adressant aux minorités, engage Don Cornelius pour présenter l'actualité sportive dans l'émission «A Black's View of the News». Celui-ci a débuté sa carrière dans l'audiovisuel en tant que disc jockey sur les ondes de la station de radio locale WVON.

Don Cornelius soumet à la chaîne une idée d'émission de variétés s'inspirant des concerts qu'il retransmet à la radio (recordhops). L'animateur surnomme ces tournées, qui font étape dans les lycées de la ville, «The Soul train» (en français : (La Caravane de la Soul).

Il est également influencé par «American Bandstand show» présenté par Dick Clark, et par l'émission de danse «RedHot and Blues» diffusée en soirée sur WCIU. Il finance la production d'un épisode pilote et obtient le soutien du responsable de la promotion des cinq magasins «Sears Roebuck and Co» du centre-ville de Chicago, qui accepte de parrainer son émission.

Baptisée «Soul Train», celle-ci débute sur WCIU en août 1970. Le chanteur soul Jerry Butler apparaît dans le premier épisode, avec des danseurs recrutés parmi les lycéens de la ville. Le show rencontre un succès immédiat dans la communauté noire de Chicago. Il accueille des artistes sous contrat avec des labels discographiques de la région, comme «Brunswick Records» et «Curtom Records».

***************

Syndication

Dès octobre 1971, «Soul Train» est produite à Los Angeles et diffusée chaque samedi matin par des chaînes basées dans sept régions (markets) qui achètent le programme en syndication.

Don Cornelius dispose de sa propre société de production et du soutien financier de Johnson Products Company (en), une entreprise spécialisée dans les produits cosmétiques pour peaux noires qui parraine l'émission.

 Les tournages ont lieu une fois par mois, durant le week-end, aux studios Metromedia Square (en) situés dans le quartier d'Hollywood. Quatre épisodes sont enregistrés chaque semaine.

Jusqu'en 1976, la chaîne de Chicago WCIU continue de diffuser la version locale de l'émission, présentée par un collaborateur de Don Cornelius, le chorégraphe Clinton Ghent.

Au fil des années, «Soul Train» est syndiqué dans un nombre grandissant de régions. Au milieu des années 1970, le show finit par acquérir une couverture nationale. Il devient emblématique de l'Amérique «branchée» et fait de son présentateur Don Cornelius une figure culturelle reconnue au sein de la communauté noire américaine.

Les maisons de disques apprécient l'émission, qui permet d'exposer des artistes afro-américains à un large public.

En raison de la concurrence exercée par «Soul Train», l'émission de variétés American Bandstand de Dick Clark perd des téléspectateurs.

En 1973, l'animateur lance sur le réseau ABC un show intitulé Soul Unlimited visant le public afro-américain. Il provoque la colère de Don Cornelius, qui y voit une tentative pour s'approprier une part du succès rencontré par son émission. Le révérend Jesse Jackson se plaint auprès de ABC et déclenche une polémique avec Dick Clark.

Néanmoins, Soul Unlimited ne rencontre pas le succès escompté et disparaît rapidement de l'antenne.

En 1974, Kenny Gamble et Leon Huff (en) composent un nouveau thème musical pour l'émission, intitulé TSOP (The Sound of Philadelphia) (en). Il est enregistré par MFSB avec la participation du groupe vocal féminin The Three Degrees (en).

Le titre sort en single et se classe premier du Billboard Hot 100.

La popularité de « Soul Train» atteint son apogée durant la seconde moitié des années 1970, marquées par l'apparition du disco. Le programme survit à l'ère du vidéo-clip, déclenchée notamment par le lancement de la chaîne MTV en 1980, alors que la diffusion de son rival American Bandstand est interrompue en 1989.

Don Cornelius l'explique en partie par le fait qu'à ses débuts, selon lui, MTV s'intéresse en priorité au public blanc, «Soul Train» restant ainsi le seul débouché pour les artistes afro-américains

Le présentateur doute de la pérennité du rap lors de son émergence, mais le genre devient si important que son émission ne peut l'ignorer. Sur ce créneau, «Soul Train» subit la concurrence de Yo! MTV Raps, lancée par MTV en 1988. Se sentant moins en phase avec le public, Don Cornelius abandonne finalement la présentation de «Soul Train» en mai 1993 pour se consacrer entièrement à la production.

Durant les trois saisons suivantes, il invite chaque semaine une jeune célébrité de la communauté noire, comme Tyra Banks et Jamie Foxx, à tenir son rôle. À la fin des années 1990, l'émission est présentée par Mystro Clark, puis par Shemar Moore.

En 2003, celui-ci est remplacé par Dorian Gregory qui anime «Soul Train» jusqu'à l'arrêt de la production en 2006.

En 2005, après 34 ans de diffusion, «Soul Train» devient  l'émission en syndication diffusée sur la plus longue période

***********

«Palace of Soul»

Compile les moments forts de l'émission

 «Soul Train», caisse de résonance des courants musicaux de ces quarante dernières années, de la soul au hip hop en passant par le funk et le disco.

Créée en 1970 à Chicago par l'animateur et producteur Don Cornelius, elle a duré pas loin de 36 ans. Culte aux Etats-Unis, elle est la première émission de variétés à avoir visé principalement le public afro-américain. C'est le «Parrain de la souJames Brown qui inaugure cette série documentaire, avec son passage dans le show télévisé. Aussi sur la platine : Sly and the Family Stone et Patti La Belle

"Soul Train" émission américaine de variétés créée par l'animateur et producteur Don Cornelius en 1970

 «Soul Train», caisse de résonance des courants musicaux de ces quarante dernières années, de la soul au hip hop en passant par le funk et le disco.

Elle est diffusée sur WCIU-TV, une chaîne de télévision locale de Chicago, puis à l'échelle nationale en syndication à partir de 1971.

Le show présente principalement des artistes Afro-Américains de soul et rhythm and blues, qui se produisent sur le plateau entourés de danseurs. C'est le «Parrain de la soul» James Brown qui inaugure cette série.  

Ceux-ci contribuent à l'identité et à la popularité de l'émission.

«Soul Train» est le premier programme américain de variétés visant principalement le public noir. Il est présenté par Don Cornelius jusqu'en 1993.

Après son départ de l'antenne, il se consacre uniquement à la production et est remplacé par différents animateurs.

En 2005, «Soul Train» devient l'émission la plus ancienne diffusée en syndication aux États-Unis.

Elle reste à l'antenne jusqu'en 2006.

Après l'arrêt de la production, elle est remplacée pendant deux ans par The Best of Soul Train, programme constitué de rediffusions des meilleurs moments de l'émission.......

 Grand sourireCourCourAime bien

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

27.12 | 01:48

Merci Mary,
Je viens de terminer le 15 décembre dernier une très belle soirée
et la programmation pour 2019 est en cours. Excellente fête de fin d'année.

...
27.12 | 00:31

A quand la prochaine?

...
28.10 | 21:26

Hello GinaProd
Alors, pour 2017 ...?

...
27.10 | 18:18

Bravo à l'onglerie pour son accueil et son professionnalisme. J'y suis allée et ne le regrette pas jusqu'à ce jour.
merci Ginaprod pour cette bonne adresse.

...
Vous aimez cette page
Bonjour !
Créez votre site web tout comme moi! C'est facile et vous pouvez essayer sans payer
ANNONCE